Conférences: l'animation japonaise hier et aujourd'hui

Le 5 octobre 2022
De 12h15 à 19h45
Université de Strasbourg

Le Département d'Etudes japonaises et le Groupe d'Etudes Orientales de l'Université de Strasbourg proposent deux conférences données par Ilan Nguyên, spécialiste de l'animation japonaise.

 

Mercredi 5 octobre, 12h15-13h45, Amphi 6 Institut Le Bel :
"Ôfuji Noburô et Masaoka Kenzô, deux maîtres de l'animation japonaise au sortir de la guerre"

En 1946, dans la "nuit de l'après-guerre", deux réalisateurs japonais, ÔFUJI Noburô (1900-1961) et MASAOKA Kenzô (1898-1988) réalisent chacun un film voué à devenir l'un de leurs chefs-d'oeuvre :

- le Fil de l'araignée [Kumo no ito] pour ÔFUJI,

Cerisiers, illusions de printemps [Sakura - haru no gensô] pour MASAOKA

Partant d'une brève évocation du parcours de ces réalisateurs, et du contexte dans lequel s'inscrivent ces deux courts métrages, on examinera de plus près la forme de ces deux films, et leur importance dans le parcours de leurs auteurs respectifs.

 

 

 

Mercredi 5 octobre, 18h15-19h45, Amphi 2 Institut Le Bel :
"La production animée commerciale contemporaine au Japon : entre héritage et maniérisme"

Au Japon, la production commerciale de dessin animé semble aujourd'hui parvenue au bout d'un cycle.

Entre héritage des générations précédentes, stagnations maniéristes et scléroses stylistiques, les enjeux d'un renouvellement formel, tout comme ceux d'une transmission digne de ce nom du langage visuel forgé depuis les années 1960, posent depuis des années un dilemme existentiel à l'ensemble de la profession. Centrée sur les réalisateurs contemporains de longs-métrages qui prolongent ou s'éloignent des voies tracées par les figures tutélaires telles Miyazaki ou Takahata, cette séance propose un bref survol critique de cette situation.

 

 

Ilan Nguyên

est traducteur interprète japonais-français, enseignant et critique.

Depuis les années 1990, il étudie les registres formels de la bande dessinée et du cinéma d'animation au Japon. Il a enseigné de 2014 à 2022 comme Maître de conférences associé à l'université des Arts de Tôkyô (Tôkyô Geidai).