Séminaire : "A l'épreuve des risques : des relations producteurs-consommateurs entre reconnexions et disjonctions"

Le 28 novembre 2019
De 16h00 à 18h00
MISHA Salle Europe 5, Université de Strasbourg

16h - Mot d’accueil : Laurence Granchamp et Kenjiro Muramatsu

 

16h15-16h45 - Hiroko AMEMIYA :

Les paysans sinistrés de Fukushima face à la défaillance du système Teikei

Résumé : Nous présenterons le système Teikei de circuits courts, précurseur des AMAP, qui s’appuie

sur une relation de confiance entre consommateurs et producteurs. A la suite de l’accident

de la centrale, des consommateurs ainsi reliés depuis plus de trente ans à des paysans Bio de

Fukushima ont quitté leur groupe ; ils craignaient de recevoir des légumes contaminés par la

radioactivité. Laissés seuls dans la tourmente, les paysans Bio ont dû reconstruire leur vie par

eux-mêmes. La catastrophe a ainsi révélé l’illusion sur laquelle la vie des paysans Bio reposait.

 

17h-17h30 - Sophie MICHEL :

Collaborative Institutional Work to Generate Alternative Food Systems

(Travail institutionnel collaboratif et création de systèmes alimentaire alternatifs)

Résumé : Les alternatives au système alimentaire mondialisé prolifèrent. Pour autant, le débat n’est

pas clos quant à leur réel impact sur les mutations du système alimentaire. Cette recherche propose

une lecture plus approfondie des micro-dynamiques des transformations du système alimentaire

à travers la notion de travail institutionnel. A partir d’une étude de cas approfondie sur le

territoire Sud-Alsace, ce travail explore plus particulièrement les efforts collectifs des acteurs pour

mettre en place des alternatives locales. Les résultats permettent de décrire et expliquer comment

construire collectivement - -entre acteurs multiples et hétérogènes - une alternative locale au système

alimentaire dominant. Un modèle du travail institutionnel collaboratif est proposé pour expliquer

cette construction d’alternatives et les tensions qui en résultent. Ces résultats permettent

alors de poursuivre le débat autour du réel potentiel des alternatives alimentaires et de proposer

des implications pratiques pour les organisations au coeur des mutations du système alimentaire.

 

17h30-18h - Discussion

 

Hiroko AMEMIYA est chercheure associée au laboratoire LiRIS (Laboratoire interdisciplinaire de

recherche sur les innovations sociétales) E.A.- 7481 de l’université Rennes 2

 

Sophie MICHEL est maitresse de conférences (associate professor) EM Strasbourg- Laboratoire

HUMANIS, Université de Strasbourg